Accueil > Publications du LET > Egarements, ou les risques de l’illimité

Egarements, ou les risques de l’illimité

2004,

In Hubault (F.), Travailler - une expérience quotidienne du risque ?, Octarès, Toulouse, 2004, pp. 195-205.

| Communications avec actes

Travailler, toujours, est l’expérience d’un risque, d’échouer, de se blesser, ou de réussir, dans des conditions toujours « reprochables », en termes de coût, de qualité, de délai, de manière… ? Courir le risque pour le réduire sans jamais pouvoir espérer l’annuler, cela requiert un engagement quotidien de la capacité psychique, cognitive et physique, individuelle et collective, pour « faire face ». Mais comment en parler, et qu’y faire ? Et s’agissant du travail de l’intervenant que dire aussi du risque de témoigner, d’alerter, ou de coopérer, de participer à des compromis ? Entre la glorification du risque au motif que le travail y puise sa raison d’être, le silence sur le risque au motif que sa révélation peut menacer la situation des parties prenantes, comment l’expérience quotidienne du risque construit-elle ou au contraire détruit-elle la capacité d’agir ?
Peut-elle être autre chose qu’une banalisation du danger ou son déni ?

Sommaire sur le site des éditions Octarès

Langue de l’ouvrage

Types de publications