Accueil > Publications du LET > Le réemploi et le territoire

Le réemploi et le territoire

Une lecture des circuits d’économie matérielle dans les quartiers d’habitat auto-construit de Caracas
21 avril 2022,

Intervention au 2e Séminaire transversal LET – LAVUE (ENSAPLV) / Habiter (Université Libre de Bruxelles), à l’ULB, le 21 avril 2022.

| Communications sans actes

Cette communication porte sur des expériences de coproduction entre des habitants et des professionnels, pour l’aménagement des espaces publics dans des quartiers d’habitat auto-construit de la ville de Caracas, au Vénézuela. Dans le cadre d’une thèse de doctorat, nous présentons à cette occasion les antécédents et hypothèses de cette recherche où l’enjeu central est d’analyser la production et la circulation des savoirs et des savoir-faire dans ces processus, ainsi que d’étudier le rôle qu’y tiennent les acteurs impliqués à partir des cartographies des acteurs et du territoire. Nous nous intéressons ainsi à mieux comprendre les raisons et les circonstances qu’ont donné lieu à ces opérations, aujourd’hui considérées par nombre de professionnels et de chercheurs, comme des moments précieux pour induire des transformations sociales dans ces quartiers (Hernández García & Sierra, 2019 ; Martin, 2007 ; Silva, 2020). Ensuite, marqués en bonne partie par des pratiques de réemploi, de déconstruction et la conformation des circuits d’économie matérielle à une échelle de quartier, nous étudions le potentiel d’apprentissage de ces situations de projet (Weber & Secci, 2016). In fine, nous nous demandons : dans quelle mesure les expériences de coproduction développées dans ces situations de frugalité contrainte, forgent-elles de nouveaux savoirs et savoir-faire chez les habitants et les professionnels ?

Types de publications

Projet scientifique du LAVUE

Langue de l’ouvrage