Accueil > Publications du LET > Filière du BTC, architectes et conception architecturale : Mayotte à l’heure (...)

Filière du BTC, architectes et conception architecturale : Mayotte à l’heure de la transition socio-écologique

20 juin 2022,

Communication avec acte au séminaire "Les matériaux, ressources constructives en architecture, Cycle « Entre ressources et écologie, l’architecture en question – Méthodes, mises en œuvre, formes produites », organisé par la Chaire Ressource Climat et Architecture/ laboratoire ATE, ENSA Normandie, amphi Jean Duminy, 20 et 21 juin 2022

| Communications avec actes

Communication en Session 1 : Filière, animée par Théo Vinceslas

Les matériaux considérés ici sont l’ensemble de ceux que l’on peut qualifier d’écologiques, c’est-àdire à faible impact environnemental. Les matériaux naturels, bio ou géo-sourcés y tiennent une place privilégiée, leur faible degré de transformation garantissant un bon bilan carbone, à condition de les mettre en oeuvre localement. Cette exigence, autant que le caractère naturel du matériau, apportent des dimensions tout-à-fait essentielles dans le processus de projet et dans les manières de l’étudier. Les matériaux de récupération partagent certains points communs avec ces derniers (variabilité de la ressource, caractère local, fragilité ou inexistence des filières), mais n’ont pas nécessairement la propriété hygroscopique particulière aux matériaux biosourcés et à la terre.

La communication propose de comprendre le rôle des architectes et de la conception architecturale dans la structuration de la filière du Bloc de terre comprimée (BTC) à Mayotte. Elle s’inscrit dans une recherche qui vise plus largement à analyser le phénomène émergeant de la relance de cette filière historique sur l’île. Cette recherche se base sur une méthode d’analyse qualitative, employant une cartographie d’opérations et une analyse d’entretiens menés auprès des acteurs du champ de la construction mahoraise en 2021. Ses premiers résultats permettent d’identifier les différents degrés d’engagement des concepteurs dans la filière (construction d’une typologie), l’impact de l’utilisation du BTC, les systèmes constructifs convoqués ainsi que les effets des dispositifs normatifs et règlementaires du BTC sur le processus de conception architecturale. On mettra en avant la cristallisation d’une tension entre, d’un côté, les dynamiques d’industrialisation et de massification de la commande qui participeraient à la disparition des savoirs avec, de l’autre, la position d’architectes qui conçoivent le renouveau du BTC dans une perspective collaborative par la recontextualisation des compétences et l’expérimentation.

Programme du Séminaire

Types de publications

Projet scientifique du LAVUE

Types d’actions scientifiques