Accueil > Publications du LET > Processus, dynamiques spatiales, hydrosystèmes et expériences européennes du (...)

Avec CHOQUELLE, Jean-Marie | Varcin, Armelle

Processus, dynamiques spatiales, hydrosystèmes et expériences européennes du projet de territoire

Un atelier de l’École nationale supérieure d’architecture et de paysage de Lille
1er février 2022,

In BORGHI Roberta, COURTOIS Stéphanie de (dir.), Les écoles d’architecture et de paysage dans leur territoire, Actes des journées d’étude du 3e séminaire "Ville, Territoire, Paysage", 13-14 juin 2019, LéaV-ÉNSA Versailles, mis en ligne le 1er février 2022

| Communications avec actes

Bilan de dix années d’enseignement du projet urbain auprès des étudiants de niveau Master de deux formations proposées à l’École Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Lille : l’architecture et le paysage. Un atelier dans le domaine territoire de l’ENSAPL qui valorise le travail de composition, l’intuition et la créativité des étudiants. La composition spatiale comprise en dehors de tout formalisme permet de concrétiser les idées et de valider les choix dans leurs dimensions éco-logiques, éco-nomiques et bien sûr paysagères et urbaines.

À l’aune des enjeux du réchauffement climatique, du renouvellement urbain et du vivre ensemble, l’atelier consiste projeter un nouveau quartier en zone inondable dans une des villes jumelées à Lille (Wroclaw, Leeds, Turin , Rotterdam …). Il se caractérise par la nécessité de recourir au temps long pour comprendre les dynamiques à l’œuvre dans un site d’implantation et au principe d’antélechi pour intégrer les potentialités du terrain, par un travail de création mené en même temps que le diagnostic du terrain, par la manipulation de maquettes à différentes échelles et enfin, par un travail systématique réalisé en groupe mixte durant la totalité du semestre jusqu’à la présentation conjointe de Projets de Fin d’Études en architecture et en paysage.

À dessein chaque site d’étude était situé près d’un cours d’eau majeur et dans une ville européenne hors de France. L’eau impose d’aborder des enjeux multiscalaires en considérant le bassin versant et l’échelle locale, l’ici et l’ailleurs, l’amont et l’aval, le temps long, les variations horizontales et verticales, sans oublier les enjeux climatiques et écologiques. Le déplacement dans une ville européenne riche de son histoire nous invite à changer de points de vue, à adapter nos grilles d’analyse pour mieux interroger les interrelations entre territoire, culture et valeur d’usage.

Voir en ligne : https://www.versailles.archi.fr/sit...

À télécharger

Types de publications

Langue de l’ouvrage

texte intégral

Projet scientifique du LAVUE